• Brioche folle

    Préparer une pâte à brioche

    La suite est  simple à réaliser, il vous faudra juste du beurre, de la cannelle et du sucre.

    Lorsque la pâte à brioche est prête et a déjà poussé 2 fois, la dégazer.

    L'étaler sur le plan de travail, en un grand rectangle (ou carré), la badigeonner de beurre fondu, avec un pinceau, saupoudrer de sucre semoule et de cannelle.

    Couper des carrés de pâte et les placer dans un moule à cake, garni de papier sulfurisé.

    Il n'est pas nécessaire de faire de jolis carrés, la disposition de façon anarchique est conseillée, c'est ce qui fait que la brioche est dite "folle".

    Laisser lever de nouveau, dorer ensuite à l’œuf, puis enfourner pour la cuisson, selon votre four.

    Lorsque la brioche est cuite, la badigeonner de beurre fondu, de nouveau et saupoudrer de sucre.

    Brioche folle

    Brioche folle à la cannelle et à la vanille (j'ai ajouté du sucre vanillé avec la cannelle). Cœur tendre et moelleux, bords craquants et croustillants. Parfumée, sucrée au bon goût de beurre.


  • Brioche à l'ancienne

    Préparer une ► pâte à brioche.

    Lorsque la pâte est levée, la dégazer, la couper en 4 pâtons.

    Mettre chaque pâton dans un moule à cake, garni de papier sulfurisé.

    Laisser lever de nouveau, puis dorer à l’œuf (œuf entier battu avec un peu d'eau).

    Cuire à four bien chaud.

    La mie est élastique, tendre, moelleuse et parfumée.

    Brioche à l'ancienne

    Brioche à l'ancienne

     Pour 1 maxi brioche ou 2 plus petites :

    Brioche à l'ancienne

    Brioche à l'ancienne

    Maxi brioche à la fleur d'oranger.





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique